Catégories
Madame Claudia

Au milieu de la Tempête…


Pour écouter :


Bonjour. Excusez-moi, je suis un peu essoufflée, je reviens de Rome. J’ai eu l’impression de me retrouver deux mille ans en arrière, au temps de Pierre.

Ce que j’ai vu à Rome ? Le pape François, bien sûr !

Quel courage, quelle foi ! À sa place, j’aurai peur.

S’attaquer comme il le fait à la corruption, même au Vatican. S’affronter à Naples à la mafia, crier contre l’indifférence mondialisée, dénoncer la misère et les inégalités partout dans le monde. C’est comme si il se jetait au beau milieu d’une tempête.

Pourquoi je vous dis que c’est comme au temps de Saint-Pierre ?

C’est que je me rappelle ce que racontait Claudia. Vous vous souvenez cette dame qui avait bien connu Saint-Pierre.

Voici ce qu’elle nous disait :

Un jour, Pierre était dans une barque avec les autres. Il s’y connaît en tempête. Et ce jour-là, il a bien cru qu’ils allaient tous y passer.

Les vagues, nous disait-il, se jetaient sur la barque, elle se remplissait d’eau.

Et pendant ce temps-là, Jésus dormait sur un coussin. Incroyable, il nous laissait tomber…

Effrayé, Pierre se met à crier : « Maitre, cela ne te fait rien ? Nous sommes perdus ! C’est alors… Écoutez bien… Que Jésus se réveille, il se lève, avec vivacité, il dit à la mer : « Silence, tais-toi » Le calme !

Oui, le calme est revenu d’un seul coup. On s’est regardé comme des idiots. De mémoire de marin, on n’avait jamais vu ça.

Lui, nous regarde : « Pourquoi avez-vous peur ? Vous n’avez pas la foi ? »

On est resté abasourdi, mais ca nous est resté dans la tête : « N’ayez pas peur »

Voilà ce qui est arrivé à Pierre

Voilà, à mon avis, ce qui arrive au pape François. Il est là, au milieu des tempêtes, il y aurait de quoi avoir peur évidemment.

Il entend la voix du Seigneur : « Pourquoi as-tu peur, François ? As-tu la foi ? »

C’est ce que j’ai vu à Rome et je vous conseille de méditer ces paroles : Pourquoi avez-vous peur ? Avez-vous la Foi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.